Salubrité et sécurité

Lutter contre la dégradation de votre habitat en chassant les humidités, en étanchéifiant les menuiseries ou en imperméabilisant la toiture réduit l’inconfort et améliore les conditions de santé pour tous les occupants. La réparation des éléments défaillants, la réfection des installations non conformes ou certaines protections sont essentielles pour votre sécurité.

Nous vous proposons une étude sur les pathologies du bien ainsi qu’une estimation des investissements prioritaires et des aides disponibles.

Fiche pratique : Salubrité et sécurité

L’humidité et une mauvaise ventilation peuvent provoquer des pathologies telles que la réduction de l’efficacité thermique et le tassement des isolants, la pourriture et la fragilisation des structures en bois ou même la dégradation de la maçonnerie en hiver.

A l’intérieur, l’apparition de condensations et moisissures et l’écaillage des peintures présente pour les occupants un risque d’inhalation de pathogènes. Votre bien aura, en plus, perdu de la valeur.

Exemple* : Vous devenez ou êtes propriétaires occupants d’une maison dégradée, de plus de 15 ans d’ancienneté, dans un bourg du Val d’Ille-Aubigné ; vous n’avez pas eu des aides de l’ANAH dans les cinq dernières années et vos revenus sont inférieurs à 30 572 € pour 4 personnes.

Votre logement présente des humidités, une mauvaise ventilation, une faible isolation et des problèmes d’étanchéité de toiture. Vous contactez PASS’RÉNO, qui vérifie vos conditions et mandate CDHAT pour une visite et un accompagnement gratuits.

Le montant estimé des travaux est de 20 000 € HT dont 11 000 € avec une TVA à 5,5 % pour l’amélioration énergétique et 9 000 € taxés à 10 % pour le reste des travaux.

● Vous avez droit à 11 000 € d’aide de l’ANAH au titre de la salubrité. Si, en plus, cette amélioration comporte un gain énergétique de 25%, vous pourrez rajouter 10 % du programme Habiter Mieux et 500 € du Val d’Ille-Aubigné. Votre reste à charge est d’environ 8 900 €.

● D’autres aides aux travaux (Action Logement, CAF, primes locales, caisses de retraite…) sont cumulables selon conditions particulières.

● Vous faites intervenir des professionnels RGE, choisissez des fournitures performantes et demandez à votre banque conventionnée un Éco-Prêt à Taux Zéro pour les travaux sur l’énergie à rembourser sur 15 ans.

● Si vous avez des difficultés à obtenir un prêt de votre banque pour ces opérations, une avance ou des microcrédits sont possibles.

(*) D’autres aides et prêts existent pour d’autres situations de revenus, d’occupation, d’ancienneté, de localisation…

 

La maîtrise d'oeuvre urbaine et sociale (MOUS)

Le Conseil Départemental d’Ille et Vilaine a mis en place le programme MOUS 2019-2022.

L’objectif est de lutter contre l’habitat indigne et la précarité énergétique des propriétaires occupants.

A partir d’un état des lieux et d’une étude pré-opérationnelle, le programme fournit aux propriétaires les informations lui permettant de l’accompagner dans la réhabilitation de son logement

Le CDHAT, opérateur Anah, est mandaté pour vous accompagner dans votre projet.

 

La décence du logement en location

L’ADIL 35 vous informe juridiquement sur les démarches à entreprendre pour le signalement d’un logement indécent.

La CAF 35 mandate le CDHAT pour diagnostiquer les logements des les allocataires.

Pass’Réno travaille avec ces deux structures pour le traitement de la non-décence avec les actions suivantes :
  • Repérage de situations
  • Mandatement de l’opérateur ou visite au domicile des locataires et réalisation d’un pré-diagnostic
  • Conseils pour le financement des travaux d’amélioration

Pour plus de détail, accédez à l’espace dédié aux Aides et Financements

Contactez nous!

Start typing and press Enter to search